FESTIVAL DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET NUMÉRIQUE : VOCATIONS VERTES

Rédigé le 23/11/2022
par Quentin Scavardo

Du 7 novembre au 8 décembre, la deuxième édition du festival de la transition écologique et numérique se donne pour objectif de sensibiliser les jeunes aux enjeux du développement durable et de leur faire découvrir les métiers qui y contribuent en Bourgogne-Franche-Comté.

« La première saison avait bien fonctionné, cette année, nous avons souhaité étendre le festival à toute la Bourgogne-Franche-Comté ». C’est avec beaucoup de fierté qu’Eric Tourte, délégué Emploi EDF Bourgogne-Franche-Comté et fondateur de l’événement, a inauguré la deuxième édition du festival de la transition écologique et numérique qui a lieu du 7 novembre au 8 décembre sur trois territoires : Dijon Métropole, Saône-et-Loire et Nord Franche-Comté. Son objectif ? Sensibiliser les jeunes générations et leur donner envie d’agir, notamment dans la vie professionnelle. À cette occasion, une conférence de présentation a eu lieu le 17 novembre dernier au lycée Charles de Gaulle de Dijon. « Pour cette édition, nous avons ajouté à la dimension de la sensibilisation l’aspect des métiers liés à la transition écologique et énergétique ; ces métiers qui permettrons aux jeunes de façonner un avenir neutre en carbone. Avec EDF et les partenaires du territoire, nous avons mis en place ce festival pour les aider dans leur orientation et leur présenter différentes filières prospectives – parfois en déficit d’attractivité – et faire évoluer dans le même temps la carte des formations en fonction des besoins ».

Des animations pour sensibiliser au réchauffement climatique

Souvent inquiets, à juste titre, quant à l’avenir de notre planète, de plus en plus de jeunes s’engagent. Lors de ce festival, une attention particulière est portée aux collégiens, lycéens, étudiants et « apprenants » dans son sens le plus large du terme. Pour le public jeune, plusieurs animations et outils ludiques sont mis en place, comme les fresques du climat : un moyen ludique de présenter les enjeux du réchauffement climatique. « On a l’impression d’être la génération qui subit des années d’inaction climatique et que c’est à notre tour de limiter les dégâts. Quel que soit notre métier plus tard, il faudra qu’on prenne en compte cette dimension environnementale », avouent Maxence et Savana, étudiants au lycée Charles de Gaulle.

« Nous sommes en train de planter des graines, de créer des vocations et on espère qu’elles vont pousser. »

Festival de la transition écologique et numérique : Vocations vertes
Michel Mainguenaud, Coordinateur des Campus Métiers et Compétences, Région académique Bourgogne-Franche-Comté

Michel Mainguenaud, coordinateur régional des Campus Métiers et Compétences, a lui aussi remarqué depuis quelques années ce regain de la part des jeunes générations vers ces enjeux d’avenir : « Maintenant, l’objectif est de transformer ce message en action et en engagement. Nous sommes en train de planter des graines, de créer des vocations et on espère qu’elles vont pousser. Le pôle bas carbone a pour objectif de garder le meilleur de nos campus associé à cette thématique ». Deux Campus des métiers et des qualifications (CMQ) du Pôle bas carbone de Bourgogne-Franche-Comté sont pilotes de cette deuxième saison du festival, aux côtés de la MIFE du Territoire de Belfort et de la Vallée de l’Énergie, ainsi qu’EDF qui était à l’initiative du projet. Au total, l’événement rassemble 26 partenaires tous unis par l’objectif commun de décarbonation.

Informations et programme à retrouver sur le site du festival.